• dakommunication

Les RASOVSZKYS dans l'Infra-Noir

Updated: Mar 10


<<Le sport est cool, les légumes ça va, le MagneB6 va encore, mais ce qui est top c’est quand tout explose.>>

La première collaboration entre Lea RASOVSZKY et Gheorghe RASOVSZKY peut être trouvée sous forme d'encart dans Infra-Noir, une publication d'ArtEncounters.


Lea RASOVSZKY nous explique: «Nous avons été invités par Diana MARINCU et Mica GHERGHESCU pour participer à cette publication et notre contribution s'est transformée en quelque chose d'indépendant. Tous c’est fait à partir des surréalistes et les jeux créatifs auxquels ils ont joué. On a eu quelques séances avec mon père au cours desquelles on a fait cet exercice et nous avons publié tout ce qui en sortait.»


«En préparant le magazine avec Mica GHERGHESCU, nous nous sommes demandé comment créer un pont entre les générations et inclure des artistes contemporains qui réveillent l'esprit et l'approche du groupe Infra-Noir. C'est ainsi que nous avons invité Lea RASOVSZKY et Gheorghe RASOVSZKY, binôme qui a récréé l'esprit ludique dont nous parlions », explique Diana MARINCU.


Infra-Noir est le premier numéro d'un triptyque éditorial prévu pour être publié par la fondation de Timisoara et il est sorti en parallèle avec l'exposition «Infra-Noir. Anatomies du désir, métamorphoses de l'image », à Timișoara au printemps 2021 en collaboration avec le Centre Georges Pompidou.


La publication de type magazine, éditée par Mica GHERGHESCU et Diana MARINCU, présente également deux textes inédits, écrits pour cette occasion par Catherine HANSEN et Mica GHERGHESCU, conçus comme un dictionnaire de termes pour naviguer dans l'univers Infra-Noir. Bien sûr, la publication a un contenu visuel et reproduit des dessins de Paul PĂUN et des collages d'Adrian GHENIE, mais aussi un tapuscrit de Dolfi TROST, ainsi que l'insert surprise de la collaboration artistique entre Lea et son père, Gheorghe RASOVSZKY.


À Bucarest, le magazine est disponible gratuitement chez Dispozitiv Books, str. Popa Tatu nr.20.


Photo Alice Voinea, par courtoisie du Editura Art Encounters, 2020



16 views0 comments

Recent Posts

See All